Comment se lancer dans le e-commerce ?

pexels-karolina-grabowska-5632397

L’industrie du e-commerce explose. L’achat en ligne était autrefois une commodité et un luxe, aujourd’hui, c’est une nécessité. Les entreprises de commerce électronique avec lesquelles je travaille n’arrivent pas à garder suffisamment de produits en stock. Le commerce électronique se développe depuis un certain temps et c’est le moment de se lancer sur la toile.

Le commerce en ligne est un secteur en pleine expansion. Mais j’ai vu trop d’entreprises de commerce électronique avoir du mal à s’imposer. Il m’a fallu des années pour apprendre tout ce qui est inclus dans cette page. Utilisez les informations présentées ici pour créer votre boutique en ligne, vous protéger juridiquement, mettre de l’ordre dans vos finances, commercialiser et vendre votre produit, et commencer à développer votre boutique.

Il n’y a rien de plus gratifiant que de créer une entreprise à partir de rien et de la voir grandir. Vous la construisez et personne ne peut vous la prendre.

Nous allons donc voir comment se lancer dans le e-commerce en 2022

1. Rechercher un business modèle

Commencer vos recherches est la première étape critique. Ne vous basez pas sur une intuition. Le développement de toute entreprise en ligne est un investissement. Traitez-le comme tel.

Il n’y a pas une seule structure commerciale qui fonctionne pour tout le monde. Les entreprises de services, les logiciels, les ventes de produits numériques et les produits physiques ne sont que la partie émergée de l’iceberg.

Avant de décider de ce que vous allez vendre en ligne, vous devez comprendre les différents modèles commerciaux disponibles.

Ce n’est pas sorcier, mais cela a un impact sur la structure de votre entreprise.

C’est quelque chose que je vous aiderai à comprendre si vous choisissez un de mes services de création de site internet.

Si vous souhaitez réaliser des bénéfices sans toucher à votre produit ni investir massivement au départ, l’expédition directe aussi appelé drop shippingou l’impression à la demande est un choix judicieux.

Si vous aimez l’idée d’avoir votre propre entrepôt rempli de produits, vous investissez davantage au départ et vous travaillez avec un modèle de vente en gros ou d’entreposage (détail). Vous avez une idée de produit parfait ou un produit favori que vous aimeriez pouvoir vendre sous votre marque ? Regardez du côté de l’étiquetage blanc et de la fabrication.

Et puis il y a les abonnements, où vous sélectionnez avec soin un ensemble de produits ou un seul produit à livrer à intervalles réguliers à vos clients.

Le modèle commercial de commerce électronique qui m’attire le plus est celui d’une seule catégorie de produits que vous complétez par du marketing d’affiliation. Vous pouvez contrôler le marketing de contenu et l’image de marque d’un produit ciblé et consacrer le reste de votre énergie à stimuler les ventes en monétisant le trafic.

2. Trouver sa niche

J’ai de la peine quand les gens m’envoient leur site de commerce électronique et qu’il est rempli de centaines de produits, de douzaines de catégories, sans véritable objectif.

À moins d’avoir un budget énorme, vous ne pouvez pas être le prochain Best Buy ou Amazon. Vous devez vous spécialiser pour gérer une boutique en ligne rentable.

Le choix de votre niche est l’étape la plus importante dans l’ouverture de votre commerce en ligne. Commencez ce processus en identifiant les entreprises prospères qui travaillent déjà dans cet espace.

Assurez-vous que le domaine est concurrentiel – une absence de concurrence indique généralement qu’il n’y a pas de marché non plus.

Ne choisissez cependant pas un créneau trop encombré et évitez tout ce qui est dominé par les grandes marques. Si vous avez des difficultés à le faire, approfondissez ce que vous voulez faire – plus vous êtes précis, moins vous risquez de faire face à la concurrence.

L’approfondissement des niches vous donne également l’avantage de disposer de nombreuses niches “d’appoint”, liées à ce que vous faites, mais pas identiques. Vous pouvez collaborer avec les propriétaires d’entreprises dans ces niches pour faire de la promotion croisée, devenir (ou acquérir) un affilié et développer votre base de clients.

Choisissez une catégorie de produits avec un minimum de 1000 mots-clés et concentrez-vous sur une niche qui fonctionne bien dans les médias sociaux, où les éditeurs du secteur sont affiliés sur Amazon. Si vous parvenez à saisir quelques opportunités de marketing d’affiliation, vous n’aurez pas à vous soucier d’expédier autant de produits, mais vous pourrez tout de même réaliser des bénéfices.

3. Choisissez votre nom de domaine et démarrez votre business

Si vous voulez créer une entreprise prospère, vous avez besoin d’une marque qui correspond à votre personne. Vous pouvez éviter les couleurs et les images féminines si vous vendez des produits à des femmes d’affaires désireuses de mener une vie durable.
Mais avant de créer votre boutique et d’entrer dans le vif du sujet de la création d’une marque, vous devez suivre quelques étapes fondamentales.

Enregistrez votre entreprise.
Choisissez un nom commercial et enregistrez votre entreprise. La constitution en société offre des protections juridiques et des avantages fiscaux, alors ne négligez pas cette étape.

Choisissez le nom de votre boutique
Le nom de votre site et le nom légal de votre entreprise ne doivent pas nécessairement être identiques, mais leur cohérence présente des avantages. Veillez à ce que le nom que vous choisissez corresponde à votre créneau – vous ne voulez pas choisir un nom de marque à la dernière minute.

Obtenez vos licences d’exploitation
Si vous n’êtes pas familier avec ce processus, la Small Business Association propose de nombreuses ressources pour vous aider à démarrer, notamment un réseau de mentors et des cours sur les bases de la petite entreprise. Recherchez activement des mentors – leurs conseils peuvent être inestimables, même pour de petites choses comme l’acquisition de licences d’exploitation. L’une des décisions les plus judicieuses que j’ai prises a été de trouver quelqu’un qui pouvait me montrer les ficelles du métier.

Demandez des licences et des permis d’exploitation
L’exploitation d’une boutique en ligne ne vous dispense pas de l’obtention de certains permis et licences d’exploitation. Vérifiez auprès de votre ville, de votre comté et de votre État quels types de licences de taxe de vente ou de licences d’entreprise à domicile vous devez obtenir, et faites-les approuver avant de commencer à travailler.

Trouvez les bons vendeurs
Vous aurez beaucoup de concurrence pour la vente de produits en ligne, il est donc dans votre intérêt de trouver la meilleure qualité et les meilleurs prix pour les produits que vous vendez ou les matériaux que vous utilisez pour créer vos produits. Faites le tour du marché jusqu’à ce que vous trouviez un fournisseur avec lequel vous souhaitez travailler à long terme, y compris pour votre logiciel de commerce électronique (votre “panier”). Pensez évolutif dès le départ.

Création du logo
Ne vous en faites pas trop, mais assurez-vous qu’il n’est pas utilisé par une autre entreprise dans votre niche. La conception du logo n’a pas besoin d’être terriblement originale.

4. Finalisez votre business plan

À l’heure actuelle, vous devriez avoir une bonne idée de ce à quoi ressemblera votre entreprise. Vous avez votre marché cible, votre créneau de produits et votre nom de marque.

C’est le moment de prendre du recul, de mettre votre plan d’affaires sur papier et de déterminer votre budget de démarrage, vos besoins de prêts et vos dépenses mensuelles.

Gestion financière
L’aspect le plus important d’une entreprise est l’aspect financier. Déterminez votre seuil de rentabilité, tant en termes de ventes unitaires que de durée (en mois). Toute entreprise réelle est un investissement de ressources. 

Pourtant, je suis triste de constater que de nombreux entrepreneurs ne prennent pas le temps de prévoir leurs recettes et leurs dépenses. Si vous ne parvenez pas à déterminer votre marge bénéficiaire, vous échouerez.

La phase de planification de l’entreprise est également le moment où vous souhaitez régler les détails tels que le personnel, l’approvisionnement en produits, la logistique et le budget marketing. Assurez-vous de bien comprendre toutes les ressources financières dont vous disposez.

Gestion des stocks
De nombreux entrepreneurs renoncent à vendre des produits physiques en ligne. Vous n’avez pas besoin de stocker des produits dans votre garage pour les vendre en ligne. Vous pouvez faire appel à des centres de traitement des commandes pour gérer les stocks à votre place.

Les logiciels de gestion des stocks vous aideront à organiser votre entreprise, surtout si vous devez gérer un grand nombre d’articles. Mais je ne le recommanderais pas aux débutants. Gardez les choses simples lorsque vous démarrez. Commandez des produits auprès du fabricant et faites-les envoyer directement au centre de traitement.

Assurez-vous de régler la question de la logistique avant de créer votre boutique. Même si vous faites du dropshipping, vous aurez besoin de savoir d’où vient votre stock.

Et comme aucune entreprise de commerce électronique ne peut réussir sans une stratégie solide, assurez-vous de la définir également.

FAQ